mercredi, 26. septembre 2018
RedGlobe Actualité
feed-image RSS Feed
Statistics

Today: 3456

Yesterday: 18706

Since 01/06/2005: 45057577

Bien que les commanditaires et exécutants ne soient pas encore identifiés avec clarté, beaucoup de moyens paraissent mis en œuvre pour déstabiliser le régime théocratique de Téhéran et le pousser à plus d'agressivité militaire.

Cette tactique délétère ne fera que renforcer le régime, affermir sa main de fer sur le peuple iranien, conforter sa participation aux conflits régionaux et accroître sa détermination à braver le retrait US de l'Accord sur le nucléaire iranien en revendiquant un "droit à l'indépendance nucléaire" : autant d'éléments qui ne peuvent qu'aggraver l'instabilité régionale et internationale.

Sans attendre le dévoilement du projet de loi de finances 2019, la ministre Frédérique Vidal se targue déjà d’un « engagement très fort » censé se matérialiser par une hausse de 549 millions d’euros, présentée comme une panacée. Hélas, le compte est très loin d’y être.

L’autonomie managériale des universités, que le gouvernement veut accroître par voie d’ordonnances, le développement des dépenses bureaucratiques et de communication, mais aussi et surtout l’accroissement de la part des crédits ponctuels sur appel à projets au détriment des crédits récurrents, rendent de moins en moins significatifs les chiffres globaux annoncés chaque automne, pour ne rien dire des gels de crédits au printemps, devenus une pratique quasi systématique.

L'Aquarius de SOS Méditerranée continue sa mission d'intérêt général, sa mission humanitaire dans la Méditerranée malgré les multiples embuches que les gouvernements lui mettent : fermeture des ports, menace de retrait de pavillon du Panama, silence de l'Union Européenne !

Le silence de la France et de son gouvernement est une honte.

« Un mouvement populaire est en train de se construire et de s’enraciner en France en exprimant une volonté commune de vivre en Paix dans un monde de solidarité, de justice et de fraternité »

Déclaration de Roland Nivet et Michel Thouzeau, Coordonnateurs du Collectif national « En marche pour la Paix » qui appelait à l’organisation de marches et d’actions publiques en France dans le cadre de la Journée internationale de la Paix (21 septembre).

Nous exprimons nos remerciements à tous les « militants colibris » qui ont permis le succès des actions entreprises dans le cadre des marches pour la paix et de la Journée internationale de la Paix.

Le 22 septembre, dans toute la France, nous marchons pour faire entendre une autre voix, celles des peuples, et en France celle des citoyen-ne-s engagé- e-s dans des luttes et nombreux mouvements de solidarité internationale et pour la paix, de développement et commerce équitables, de défense des services publics et la satisfaction des besoins sociaux, humains et écologiques, des mouvements de solidarité avec les migrant-e-s et réfugié-e-s, de résistances contre la poussée de l'extrême droite, de lutte contre le réchauffement climatique et la destruction de l'humain et de la planète par l'augmentation frénétique du commerce des armes qui poussent conflits et guerres dans la durée. Nous sommes lucides : c'est en agissant ensemble, toujours plus nombreux, que nous verrons s'imposer d'autres logiques que celles de la peur, de la haine, du pillage des ressources et richesses au plan international.

Le Président de la République vient d’annoncer des mesures censées redresser l’état catastrophique de la santé dans notre pays, politique dont il porte en partie la responsabilité.

Si la suppression du Numerus Clausus ou de la T2A est une revendication que le PCF porte depuis longtemps, les propositions de Monsieur Macron, sous couvert de modernisation de notre système de santé, ne répondent pas aux besoins des populations et des territoires. Les Hôpitaux sont en État d'urgence.

Chers amis, chers camarades,

Je voudrais avant toute chose dédier mon discours à la mémoire de Maurice Audin et dire, à Josette et à ses enfants, l’immense émotion qui est la mienne, et je crois celle de toutes celles et ceux qui sont à la Fête, depuis l’annonce du président de la République jeudi dernier. Le combat pour la vérité a gagné, 61 ans de combat !

C'est une victoire contre le mensonge d’État, contre la torture, contre la colonisation, pour l’honneur de tous ceux qui ont payé de leur vie ce combat. Nous avons célébré hier ici même cet événement majeur en inaugurant la place Maurice Audin dans la Fête. Pour le journal L’Humanité, pour le Parti communiste français, pour le peuple algérien, pour tous ceux avec qui nous avons mené ce combat c’est une nouvelle de portée historique.

Déclaration du Mouvement de la Paix

Depuis le 21 septembre 2017, encore une année d’horreurs, mais aussi de nombreuses raisons d’espérer.

L’horreur, ce sont ces dizaines de milliers de migrants rejetés et ces milliers d’entre eux femmes et enfants compris qui se noient. Ce sont les centaines de palestiniens de Gaza manifestant pacifiquement abattus par les soldats israéliens, les populations de Syrie, du Yémen victimes des bombardements. Ce sont la montée des propos xénophobes et racistes dans la population et l’élection en Europe de dirigeants délibérément éloignés des valeurs humaines de la culture de paix. Ce sont aussi la récente augmentation des dépenses militaires y compris nucléaires, la guerre économique déclenchée par Donald Trump – et qui menace la stabilité mondiale.

Le gouvernement a fait beaucoup de communication autour de son plan vélo lancé le 14 septembre, alors qu’il avait été repoussé à plusieurs reprises. Il n’en valait pas tant, très loin de là. En termes de politique cyclable, le point clé est l’investissement dans la création de nouveaux aménagements et de places de stationnement. Et le constant est sans appel : la France est en queue du peloton européen en matière de politique cyclable et va le rester.

Real time web analytics, Heat map tracking