lundi, 18. juin 2018
RedGlobe Actualité
feed-image RSS Feed
Statistics

Today: 10845

Yesterday: 25633

Since 01/06/2005: 40991987

Par la voix de son ministre d’extrême droite Matteo Salvini, l’Italie annonce ce dimanche que le bateau « L’Aquarius », ayant secouru 629 réfugiés dont 123 mineurs et 7 femmes enceintes, est interdit d’arrimer dans la péninsule. Cette décision marque une rupture, elle s’oppose aux valeurs les plus élémentaires de l’Europe, constitutives de son histoire et de son identité.

La Fédération Syndicale Mondiale (FSM), qui représente plus de 92 millions de travailleurs à travers le monde, condamne fermement le meurtre du syndicaliste de notre organisation affiliée italienne, USB, Soumaila Sacko, qui a été abattu le 3 juin. Ce meurtre, à la suite de celui de l’autre travailleur assassiné à Plaisance, Abdel Salam, s’ajoute tragiquement à une longue série d’actions racistes, xénophobes et antisyndicales, déclenchées par les politiques de l’Union européenne et de l’Etat bourgeois italien. Ce n’est pas par hasard que ce meurtre a eu lieu quelques heures après les déclarations racistes du nouveau ministre italien de l’Intérieur, M. Salvini.

La grande multinationale française Leroy Merlin, avec ses propres magasins et installations dans le monde entier, utilise le « caporalato » pour le recrutement des employés dans l’entrepôt du pôle logistique de Castel San Giovanni dans la province de Piacenza (Italie).

Les 420 travailleurs ne sont pas directement employés par la multinationale, mais par le biais d’un système de «coopératives» opérant en tant que des intermédiaires réels du travail et qui s’enrichissent en soustrayant les salaires et les droits de «leurs» travailleurs.

Real time web analytics, Heat map tracking