mardi, 21. août 2018
RedGlobe Actualité
Statistics

Today: 13285

Yesterday: 29018

Since 01/06/2005: 44277212

Samba David, président de la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire, à l’issue de 34 mois passés en prison pour délit d’opinion et après avoir été enfin hospitalisé depuis peu pour des problèmes cardiaques graves, vient d’être mis en liberté provisoire pour raisons médicales.

Le PCF qui, à maintes reprises, a demandé sa libération ainsi que celle de tous les autres prisonniers politiques, se réjouit de cette bonne nouvelle. Dans l’immédiat, tout doit être mis en œuvre en vue du meilleur suivi possible de sa santé. Les conditions déplorables de son incarcération ne sont sans doute pas étrangères à la grave dégradation de son état de santé. C’est une fois de plus un prisonnier politique qui sort exsangue et malade des sinistres geôles de Côte d’Ivoire. Ces situations ne peuvent plus durer. Aujourd’hui sa liberté provisoire doit se transformer en liberté définitive.

Le PCF continuera d’être aux côtés des progressistes et des démocrates pour que la Côte d’Ivoire respecte pleinement les libertés individuelles et collectives et s’engage dans une politique démocratique et de progrès social.

Parti communiste français,

Paris, le 27 juillet 2018.

Source:

Parti Communiste Français

Real time web analytics, Heat map tracking