mercredi, 20. mars 2019

Il est depuis la cible de menaces et d’insultes inadmissibles.

Le caractère homophobe des injures et les menaces d’agressions sont typiques des méthodes du groupuscule fasciste « Égalité et réconciliation », qui n’en est pas à son coup d’essai. Le Parti de gauche tient à dénoncer vigoureusement cette situation et apporte son soutien plein et entier à Emmanuel Carroz dans toute les démarches qu’il entreprendra.

Igor Zamichiei présentait devant le Conseil national, le 16 mars dernier, le rapport intitulé « 71 jours pour l’Europe des gens contre l’Europe de l’argent ». Il aborda successivement trois enjeux : comment porter les exigences du mouvement populaire dans la campagne européenne ; comment améliorer l’identification de la liste ; comment élargir le rassemblement.

Le Parti Egalité et justice (PEJ), officine d'extrême-droite turque et émanantion de l'AKP, qui s'était déjà singularisé en 2017 en présentant des candidat-e-s aux municipales, vient de lancer sa campagne en vue des élections européennes : sa tête de liste, Huseyin Karaoglan, est un propagandiste notoire du négationnisme du génocide des Arméniens.

Roland Nivet et Édith Boulanger, coporte-parole du Mouvement de la paix

Le journal de Jean Jaurès a été de toutes les luttes pour la paix, pour l’amitié entre les peuples, la solidarité internationale. La période actuelle est marquée par la persistance de conflits, le danger d’une nouvelle prolifération des armes nucléaires malgré l’adoption récente du traité d’interdiction des armes nucléaires à l’ONU, la persistance des inégalités de développement, une militarisation permanente des relations internationales,

Au salon de la Femme et du Bien-être qui se tenait à Beziers le Week-end dernier, Robert Menard a interdit l'ouverture d'un stand tenu par une femme voilée.

Cette décision est scandaleuse.

Le peuple algérien qui se soulève pacifiquement, dans la dignité et l'unité, vient de remporter une première victoire exceptionnelle.

Sous la pression de la rue, A. Bouteflika annonce le retrait de sa candidature, la convocation d'une conférence nationale et le report des élections présidentielles. Les jeunes, les femmes et toute la société algérienne parviennent à déjouer le scénario du chaos, de la peur et des menaces. Ils ont fait voler en éclat l'immobilisme politique et institutionnel. Ils clament leur colère face à la crise économique et sociale, la corruption, le clientélisme et le pillage des richesses au profit d'affairistes liés au pouvoir.

AlgeriaLe président algérien Bouteflika a également annoncé la tenue de l'élection présidentielle dans le prolongement de la conférence nationale inclusive et indépendante ainsi que la formation d'un gouvernement de compétences nationales. En voici le texte intégral du message:

Chères concitoyennes,
Chers concitoyens,

L’Algérie traverse une étape sensible de son Histoire. Ce 8 mars, pour le troisième vendredi consécutif, d’importantes marches populaires ont eu lieu à travers le pays. J’ai suivi ces développements et, comme je vous l’ai déjà annoncé le 3 de ce mois, je comprends les motivations des nombreux compatriotes qui ont choisi ce mode d’expression dont je tiens, une fois de plus, à saluer le caractère pacifique.

Depuis plus de 3 semaines, les manifestations mobilisent des centaines de milliers d’Algérien-ne-s, en particulier le 8 mars où toute l’Algérie a manifesté son refus du scénario dicté par le pouvoir en place.

Ces rassemblements, que beaucoup s’accordent à qualifier d’historiques, touchent l’ensemble du pays d’une manière pacifique et dans une unité nouvelle.

Nous, partis communistes et ouvriers du monde, dénonçons résolument les plans impérialistes, les tactiques sournoises et les menaces déclenchées par les USA, l’UE et leurs alliés des gouvernements d’Amérique Latine visant à renverser le Président légalement élu du Venezuela, Nicolas Maduro, pour soumettre le peuple de ce pays aux intérêts impérialistes, piller ses richesses et les ressources qu’il produit.

La Fédération Syndicale Mondiale célèbre la Journée internationale des femmes travailleuses, le 8 mars 2019, sous le slogan:

« La FSM contre toute forme d’inégalité, contre toute forme d’exploitation ».

162 ans après le premier soulèvement des travailleuses du textile en 1857 à New York, qui revendiquaient l’augmentation de leurs salaires misérables, la réduction des heures de travail, l’égalité salariale et des droits sociaux, la situation actuelle des travailleuses, des chômeuses et des jeunes femmes est extrêmement défavorable: chômage, travail flexible, manque de services de santé gratuits et de haute qualité pour elles et pour leurs enfants, pression psychologique et violence principalement sur le lieux de travail mais également en dehors de ceux-ci.

Le Parti Communiste de Belgique appelle à soutenir et à participer à la grève des travailleuses à l’occasion du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

Les femmes sont parmi les plus précaires, ce sont elles qui touchent les plus petites retraites, le temps partiel est le plus souvent occupé par des femmes. A travail égal, elles ont des salaires moins importants. Le référent familial dans les familles monoparentales est souvent une femme.

Notre contestation a éclos à l’automne. En hiver, sa croissance a été historique. Au printemps, elle change d’échelle. Il n’y a plus de saisons.

Nous sommes aujourd’hui des millions, prêt·es à résister, à déployer les alternatives, à demander des comptes au gouvernement, aux multinationales, aux banques et aux institutions financières.

Le PCF organise pour la 4e fois les états-généraux de la Révolution numérique, les 22 et 23 mars, en l’Espace Niemeyer, place du Colonel Fabien, à Paris. Alors que les USA dominent la société de l’information, la France et l’Europe ont les potentialités pour proposer de nouveaux modèles qui s’affranchissent de ceux proposés par Google, Amazon, Facebook, Apple ou Microsoft. Cela sera au cœur des 13 ateliers de ces états généraux.

La hausse du pouvoir d’achat est l’une des principales revendications des Français·e·s. La fédération de la Vienne a mené nombre d’initiatives sur ce thème qui rencontrent un franc succès. Ce combat s’inscrit comme une réponse aux attentes qui s’expriment dans les cahiers de l’espoir que le PCF a lancés pour recueillir les attentes populaires. Le 16 mars, les 10 propositions principales qui en ressortiront seront remises à Emmanuel Macron. Et, tout naturellement, cette mobilisation s’inscrit dans la campagne pour l’élection européenne, pour l'Europe des gens, pas celle de l'argent.

Partout en France, vont se tenir une multitude d’actions pour les droits des femmes. Le Parti communiste, signataire de l’appel du Collectif national pour les droits des femmes, s’inscrit dans cette démarche, organise des actions comme dans le Vaucluse. Mina Idir, secrétaire départementale de cette fédération, nous dit comment elle envisage cette journée de mobilisation.

Pour le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, beaucoup d’initiatives sont prévues dans notre département, surtout des initiatives associatives auxquelles nous apportons notre soutien.

28 permanents. L’Institut Montaigne est le plus prospère think-tank libéral de la place de Paris. Cette organisation est chargée d’alimenter les possédants en concepts, argumentaires et autres éléments de langage pour justifier leur domination. Et mener leur guerre idéologique.

Le patron de Montaigne est un certain Laurent Bigorgne, qui la joue indépendant de chez les indépendants, mais qui fut tout de même le premier délégué général d’En Marche, dont les statuts étaient domiciliés chez lui.

COMITÉ CENTRAL DU PCC, 9 & 10 FÉVRIER 2019

À la fin du moisde janvier, le caucus du nouveau gouvernement de la CAQ s’est réuni à Gatineauafin de préparer la session parlementaire qui a débuté le 5 février dernier.Fort du soutien que lui a démontré les sondages, le nouveau Premier MinistreFrançois Legault a réitéré l’intention de son gouvernement de faire adopteravant la fin de la session une loi interdisant aux personnes en position decoercition – juges, policiers, gardiens de prison et procureurs – ainsi qu’aux enseignantes des écoles publiques, considérées en position d’autorité – leport de signes religieux. Par ailleurs, il a aussi annoncé que lesécoles privées, bien que subventionnées à 60% par l’État, ne seraient pas quantà elles soumises à sa loi.

Le Comité central du Parti communiste du Canada condamne la tentative de coup d’État organisée par les gouvernements des États-Unis et du Canada au Venezuela. Le Parti communiste du Canada exprime sa totale solidarité avec le peuple du Venezuela et son gouvernement élu démocratiquement et dirigé par le président Nicolas Maduro.

Des adhérentes du MJCF ont dénoncé une première fois en décembre 2017 puis il y a quelques jours des agressions sexuelles dont elles ont été victimes. Nous tenons à exprimer notre soutien sans faille à ces jeunes femmes et à l'ensemble des victimes et saluons le courage qui les anime dans le prolongement du mouvement de libération de la parole des femmes victimes de violences sexistes et sexuelles.

La Fédération Syndicale Mondiale, au nom de ses 95 millions de membres dans 130 pays du monde entier, apporte son soutien et solidarité internationaliste aux travailleurs et au peuple d’Algérie, qui ces derniers jours organisent des manifestations massives, exprimant leur opposition à un cinquième mandat du Président Bouteflika.

Lors de sa visite du Salon de l’agriculture, au lieu de parler du développement de la campagne – le monde rural – il fait campagne pour l’Europe. Le CSA devrait se prononcer sur ce détournement massif de l’antenne publique. C’est crucial à l’heure où les instituts de sondage multiplient les supercheries. Manu Bompard a pu montrer comment les derniers sondages – sur des quotas ridiculement bas – font croire à un sursaut de participation d’abstentionnistes des présidentielles, qui naturellement voteraient massivement EELV et LREM alors que selon eux 0 % des étudiant.e.s voteraient LFI. Plus c’est gros, plus cela passe.

En Algérie, depuis plusieurs jours, des manifestations populaires pacifiques s'organisent, s'amplifient et s'étendent à travers le pays, suite à l'annonce le 10 février de la candidature du président sortant, Abdelaziz Bouteflika pour un 5e mandat.

Étudiants, lycéens ont été les premiers à protester rejoints aujourd'hui par une grande partie de la population de tout âge, dont de nombreuses femmes.

Dans le respect total de l’indépendance et de l’autonomie de nos organisations respectives, Le Mouvement de la Paix, qui entretient depuis de très nombreuses années  des liens d’amitié et de fraternité avec le peuple algérien, tient à affirmer sa solidarité et sa fraternité avec toutes les militantes, militants, et associations qui font leur travail d’alerteurs et d’éveilleurs de consciences dans leur pays.

C’est pourquoi le Mouvement de la Paix a décidé de donner la plus large publicité à la déclaration ci-dessous, rédigée par 8 associations en Algérie.

Déclaration du PCF, suite à la rencontre avec la direction du MJCF et de l’UEC

Comme le MJCF l’a voté lors de son dernier congrès, le PCF invite l’UEC et la JC à mettre en place une commission pour prévenir et lutter contre les violences et agressions sexistes. Cette commission, qui doit être rapidement opérationnelle, pourra être mise en place avec le soutien de la commission féministe du PCF, des référents du dispositif contre les harcèlement sexiste et sexuel « stop violence » du PCF et d’associations spécialisées.

L’élection présidentielle du 18 avril prochain suscite une grande effervescence politique.

L’annonce de la candidature du président Bouteflika, à la tête de l’État depuis 20 ans, à un nouveau mandat de cinq ans, a provoqué la colère légitime de larges secteurs de la population. Des manifestations populaires se déroulent presque quotidiennement en de nombreux points du pays contre ce qui est vécu comme une offense à la dignité nationale. Elles s’étendent chaque jour un peu plus. Depuis son AVC en 2013, Bouteflika est incapable de s’exprimer ou de se mouvoir. Il n’apparaît que rarement en public, poussé malgré lui sur une chaise roulante lors des cérémonies nationales auxquelles il ne peut être soustrait. Pour tous, à l’exception de ceux qui tiennent entre leurs mains les leviers de décision étatiques et le robinet des revenus pétroliers pour piller les richesses du pays, Bouteflika n’est plus qu’un mort-vivant.

Macron et son gouvernement tentent de détourner la colère populaire avec le « grand débat national ». Le PCF agit pour déjouer cette manipulation et favoriser les échanges citoyens avec les Cahiers de l’espoir. Les 10 principales propositions qui en émaneront seront remises au président et au gouvernement le 16 mars. Rassemblons-nous massivement ce jour-là pour les leur porter.

La crise au Venezuela prend une dimension dangereuse: intimidations, violences aux frontières colombienne et brésilienne, déclarations du secrétaire d’État américain exprimant sa volonté de « passer aux actes » … Toutes les conditions ont été créées par les États-Unis et ses alliés pour justifier une nouvelle intervention dans cette région du monde, la 68eme de son histoire.

Le peuple vénézuélien est totalement oublié et pris en étau par la politique américaine de Trump, aidée par de nouveaux alliés en Amérique latine, tous avides de disposer de nouvelles réserves pétrolières.

L’allocation d’autonomie aux adultes handicapés a pour objectif d’assurer l’autonomie financière des personnes atteintes d’un handicap. Or, quand elles sont mariées ou pacsées, la base de calcul actuel leur en fait perdre le bénéfice dans bien des cas.

L’ensemble des associations de défense des personnes handicapées dénoncent depuis des années le fait que les revenus de la conjointe ou du conjoint du bénéficiaire de l’AAH soient pris en compte dans la base de calcul de cette allocation.

Real time web analytics, Heat map tracking